Communauté scolaire libre Georges Cousot

Mis à jour le 15-05-2014 par Brigitte Sinet.

15 mars

Une place se libère dans le projet et nous sommes sollicités. En équipe professorale et avec quelques élèves, nous pesons le pour et le contre : temps, technologies informatiques, thèmes des e-books, recherches historiques, découverte de lieux de mémoire,... Enthousiasme général. Quelques recherches et coups de fil plus tard, les sujets sont définis : Buchenwald et Dinant.

29 mars

Arrivée des i-pads. 4 professeurs vont en tester les applications pédagogiques possibles durant les vacances. Première découverte pour la plupart...

15 avril

Au cours de ce trimestre, Monsieur Mottard fera tester aux élèves une série d'outils qu'ils utiliseront l'an prochain : Dropbox, Mindmeister, plateforme Moodle,...

15 juillet

Les pré-réservations sont faites : logement, visites, transports. Nous partirons du 23 au 25 octobre à Buchenwald. En chemin, nous visiterons également Cologne.

3 septembre

C'est la rentrée. Nous découvrons les élèves qui vont participer au projet. La motivation est au rendez-vous chez les professeurs et les élèves. L'année sera chargée, sûrement trop courte, mais belle et enrichissante ! Monsieur Mottard et moi bénéficierons d'une heure de cours en binôme pour gérer le projet avec eux. Les élèves veulent préparer une présentation originale de leur classe pour la plateforme, et s'enregistreront jeudi prochain. Il ne nous reste que 6 semaines de préparation avant le voyage. Avant de lancer les recherches historiques, nous allons faire des mises au point méthodologiques concernant les recherches en bibliothèque et sur Internet, l'analyse critique des sources, les citations et la rédaction d'une bibliographie.

19 septembre 2013

La semaine dernière, en classe, nous avons appris à rechercher des documents dans la base de données de la médiathèque des Territoires de la mémoire, puis à déterminer lesquels peuvent nous aider dans la collecte d’informations sur les thématiques spécifiques attribuées à chaque élève.

Aujourd’hui, nous avons visité le parcours des Territoires de la mémoire. Nous avons ensuite travaillé avec Monsieur Michel Recloux, leur documentaliste, pour rechercher les documents que les élèves souhaitent lire pour préparer leur travail. Dans 15 jours, ils présenteront oralement le résultat de leurs recherches au reste de la classe. Ce travail servira d’information préalable à la visite de Buchenwald.

11 et 18 octobre 2013

Présentation orale des travaux des élèves, puis clarification de notions historiques indispensables. Dans moins d’une semaine, nous serons à Buchenwald…

23 octobre 2013

Nous voilà prêts pour le grand départ vers Buchenwald, avec une camionnette de location et la voiture d’un professeur. La route est longue, mais les pauses nombreuses.

En fin de journée, une pédagogue du site nous accueille, Madame Pamela Castillo Feuchtmann. Nous logeons sur place, dans un centre spécifique destiné à l’hébergement des jeunes, situé dans une ancienne caserne SS. Première bouffée d’angoisse pour certains élèves : nous sommes là, en « touristes », à quelques mètres du camp où tant d’hommes ont souffert le martyr !

24 octobre 2013

La matinée commence par un moment d’échange entre les élèves et la pédagogue : quelle image ont-ils de Buchenwald ? Pourquoi sont-ils là ? Qu’attendent-ils de leur visite ? Quelles sont leurs craintes, leurs questions ?

Nous assistons ensuite à la projection d’un film documentaire sur le camp avant de découvrir les lieux. Nous sommes placés dans la peau d’un détenu arrivant à Buchenwald, puisque nous commençons par la gare et parcourons le chemin qui mène les détenus jusqu’à la porte du camp. En chemin, nous nous arrêtons au zoo des SS. Il est situé juste à côté des barbelés, face au crématoire. Comment des hommes ont-ils pu commettre de telles horreurs et vivre tranquillement à proximité ? La matinée s’achève par la visite du bunker, lieu des tortures.

Après le dîner, nous tâchons de mieux cerner la vie des SS : qui sont-ils ? Quelle est leur formation ? Quels sont leurs rôles ? Qui dirige le camp ? Nous visitons les lieux situés en dehors du camp : les ruines des villas SS, la carrière où travaillent certains détenus et la fosse aux cendres. Puis nous pénétrons dans le camp, passant un long moment sur la place d’appel, et terminons notre journée par le crématoire. Le soir, nous échangeons longuement avec Pamela sur ce que nous avons découvert et sur les émotions et les questions que cela suscite en nous.

25 octobre 2013

Nous commençons par la visite du mémorial national de la RDA, situé à l’écart du camp, et nous y réfléchissons sur l’instrumentalisation des lieux qui en a été faite à l’époque communiste.

Ensuite, nous revenons ans le camp et tâchons d’en apprendre plus sur la vie des détenus. Nous y visitons le mémorial du petit camp, découvrons les monuments commémoratifs destinés à nous rappeler les différents groupes de détenus. Nous parcourons l’exposition permanente consacrée à la vie dans le camp et celle sur l’art.

Nous allons ensuite dans la partie du camp qui rappelle l’existence d’un camp soviétique spécial de 1945 à 1950. Nous y évoquons la particularité de Buchenwald, où tant les nazis que les communistes ont emprisonné des gens. Nous faisons également le lien avec l’importance de continuer le travail de mémoire des faits qui s’y sont déroulés, et nous évoquons la poussée de l’extrême droite en Europe, et l’existence de mouvements néonazis qui considèrent Buchenwald comme un lieu de légitimation de leur idéologie, et tentent parfois d’organiser des «réunions » dans l’enceinte même du camp ou à proximité.

Après un dernier temps d’échange avec Pamela, nous nous retrouvons sur la place d’appel, pour prononcer à notre tour le serment de Buchenwald, presque 70 ans plus tard. NOUS SOMMES DESORMAIS DES PASSEURS DE MÉMOIRE ;

Fin novembre 2013

Première version des travaux de nos élèves. Après avoir retravaillé leurs plan et corrigé le contenu, nous leur proposons de nouvelles sources bibliographiques pour les aider à compléter leurs recherches.

Janvier et février 2014

Remise définitive des textes, fusion des documents et ajouts des éléments manquants : chacun reçoit une nouvelle tâche à effectuer : introduction, conclusion, biographies, glossaire. A nouveau, nous leur rappelons les règles de présentation d’une bibliographie et de mise en page d’un travail de recherche.

En parallèle, nous menons les premiers tests sur la structure définitive de l’ebook.

Mars 2014

Début des recherches pour le deuxième ebook et visite du cachot de la Feldgendarmerie de Dinant

Avril 2014

Rédaction par les élèves de 5ème des textes de consacrés au cachot de Dinant, et montage de l’ebook

10 mai 2014

Grand jour pour les élèves, fiers de présenter l’ebook terminé lors de la journée portes ouvertes de l’école. Le 2ème ebook est en voie de finalisation. Ils sont impatients de découvrir les autres réalisations lors de la rencontre finale.

 

retour